Avez-vous une Stratégie Monsieur le Premier ministre?

 dans Actualités

QUÉBEC, le 30 mai 2018 – L’Alliance québécoise des regroupements régionaux pour l’intégration des personnes handicapées (AQRIPH), l’Association du Québec pour l’intégration sociale (AQIS), la Confédération des organismes de personnes handicapées du Québec (COPHAN), le Conseil québécois des entreprises adaptées (CQEA) et le Regroupement des organismes spécialisés pour l’emploi des personnes handicapées (ROSEPH) tiennent à rappeler au Premier ministre que des dizaines de milliers de travailleurs potentiels et les employeurs de tout le Québec attendent toujours que la Stratégie nationale pour l’intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées 2018-2022 soit rendue publique et que les budgets nécessaires pour la réaliser soient disponibles.

Cette importante Stratégie doit avoir un impact significatif sur l’intégration sociale des personnes handicapées et sur la rareté de la main-d’œuvre. Pour que cela se concrétise, un ajout massif d’argent est nécessaire, contrairement à ce que le récent Discours du budget et la Stratégie nationale sur la main-d’œuvre récemment déposés, nous indiquent pour l’instant.

Dans la foulée récente de la « saga Walmart », le Premier ministre a publiquement affirmé que « dans le contexte particulier de la rareté de la main-d’œuvre que vit actuellement le Québec, on avait tout intérêt à ramener tout le monde dans le marché du travail, particulièrement ceux qui en sont plus éloignés, comme ceux qui ont un handicap ». Il a aussi ajouté qu’il y aurait très bientôt une Stratégie avec une section spécifique pour l’intégration au marché du travail des personnes ayant un handicap.

Le Québec fait face à une rareté de main-d’œuvre sans précédent et il doit compter non seulement sur l’immigration mais aussi sur tous les travailleurs disponibles sur son territoire pour palier à ce fléau.

Il est grand temps de permettre à un maximum de personnes handicapées de s’intégrer socialement, de développer leur confiance et leur autonomie, de contribuer au développement de leur collectivité, d’être des citoyens et des travailleurs à part entière. Ces personnes souhaitent passer d’un statut passif à un statut actif, il faut les soutenir dans leur démarche.

Ça fait maintenant cinq longues années que ça dure et que les personnes concernées attendent. Il est grand temps de passer de la parole aux actes. Nous demandons que la Stratégie nationale pour l’intégration et le maintien en emploi des personnes handicapées 2018-2022 soit annoncée dans les plus brefs délais avec les montants pour que sa réalisation et son impact soient significatifs.

 

Actualités récentes

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search