Le mouvement « L’économie sociale, j’achète! » prend de l’essor au Québec!

 dans Actualités

Les entreprises d’économie sociale vendent des biens et services tout en ayant comme principal objectif l’accomplissement d’une mission sociale. Les entreprises adaptées, dont la mission sociale consiste à intégrer des personnes handicapées en emploi, font partie de cette grande famille entrepreneuriale. En plus de recevoir des biens et services de qualité à des prix concurrentiels, les clients de ces entreprises contribuent à la réalisation de leur visée sociale. Pour des acheteurs institutionnels et privés, cette plus-value représente une perspective intéressante d’approvisionnement responsable et de développement local, dans un contexte où la responsabilité sociale des organisations est de plus en plus considérée et évaluée.

Convaincus du potentiel de marché que représentent les acheteurs institutionnels et privés, les Pôles d’économie sociale, en collaboration avec des partenaires territoriaux, travaillent au déploiement du mouvement « L’économie sociale, j’achète ! » afin de développer des relations d’affaires entre les entreprises d’économie sociale et de futurs clients institutionnels et privés. Ceux de Montréal, de l’agglomération de Longueuil, de l’Estrie, de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont initié des démarches en ce sens dans leur région respective.

En 2013, le Conseil de l’économie sociale de l’Île de Montréal (CESIM) a mis en place une initiative par cohorte dont l’objectif est de fournir des outils de formation et de promotion aux entreprises d’économie sociale, ainsi que plusieurs occasions de maillage propices à l’établissement de relations d’affaires avec les marchés publics et privés. Jusqu’à présent, près de 80 entreprises d’économie sociale dont quelques entreprises adaptées y ont participé et 90 % d’entre elles affirment que l’initiative leur a permis de décrocher des contrats auparavant inaccessibles. Pour les 22 acheteurs institutionnels et privés participants, l’initiative a permis d’avoir un contact plus direct avec les entreprises d’économie sociale, de diversifier leurs fournisseurs et de faciliter l’intégration de celles-ci dans leurs processus d’approvisionnement.

Le Pôle de l’économie sociale de l’agglomération de Longueuil a également, dès 2013, identifié la commercialisation auprès des marchés publics et privés comme un projet de développement prioritaire. En plus d’offrir de l’accompagnement et des occasions de maillage aux entreprises, ce dernier peut compter sur un réseau de 20 ambassadeurs de « L’économie sociale, j’achète ! » qui se sont engagés à accroitre leurs achats auprès des entreprises d’économie sociale. En 2019, deux villes de l’agglomération de Longueuil, partenaire de l’initiative, soit la Ville de Longueuil et la Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, ont adopté des clauses préférentielles à l’économie sociale dans leur politique d’approvisionnement.

Du côté de l’Estrie, le Pôle d’entrepreneuriat collectif a lancé aussi une initiative « L’économie sociale, j’achète ! » en octobre 2016. Cette initiative qui se déploie actuellement sur l’ensemble du territoire a permis à une vingtaine d’entreprises d’économie sociale et à une trentaine des grandes organisations publiques et privées d’expérimenter diverses stratégies pour accroître leurs partenariats d’affaires.

Dans cette vague de croissance du mouvement « L’économie sociale, j’achète ! », les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches ont dernièrement mutualisé une ressource pour créer une agence de commercialisation représentant des entreprises d’économie sociale auprès d’acheteurs privés et institutionnels. Le 28 mai 2019, une conférence de presse a eu lieu pour annoncer le début des activités de l’agence, ainsi que l’engagement de 32 acheteurs à considérer les entreprises d’économie sociale pour leurs prochains achats.

En bref, l’engouement croissant pour une meilleure responsabilité sociétale des entreprises se manifestent par la signature d’une déclaration d’engagement «L’économie sociale, j’achète!» par 101 acheteurs institutionnels et privés. On peut compter parmi eux les villes de Montréal, Sherbrooke, Magog, Lévis, Baie-Saint-Paul, le Mouvement Desjardins, Aéroports de Montréal, la Société des alcools du Québec (SAQ), Investissement Québec, le Centre hospitalier universitaire de l’Université de Montréal (CHUM), Énergir, la Commission scolaire Marie-Victorin, le Réseau de transport de Longueuil, l’Université de Sherbrooke, le Cégep de Sherbrooke et bien d’autres. Dans une perspective de développement, les pôles d’économie sociale créent constamment de nouveaux partenariats avec des acheteurs potentiels et des fournisseurs en économie sociale pour son mouvement « L’économie sociale, j’achète ! ». Pour contribuer à l’essor du mouvement au Québec, contactez le pôle de votre région.

Source : Noémie Gravel-Denis, Conseillère principale en commercialisation au Pôle des entreprises d’économie sociale de la région de la Capitale-Nationale

Photo : Courtoisie Noémie Gravel-Denis

Actualités récentes

Laisser un commentaire

Start typing and press Enter to search