Cette formation s’adresse aux personnes qui ont des contacts avec des travailleurs ayant un trouble de la personnalité limite. Elle permet de développer un savoir-faire auprès des travailleurs ayant un trouble de la personnalité limite grâce à la présentation des comportements à adopter et à éviter. Finalement, elle situe le rôle des participants en présence de personnes ayant des troubles de la personnalité limite.

Clientèle-cible

Personnel de supervision

Objectifs de la formation

  • Connaître qu’est-ce que le trouble de la personnalité limite, ses causes, ses manifestations et ses traitements.
  • Situer son rôle à l’égard des travailleurs présentant un trouble de la personnalité limite
  • Développer un savoir-faire en présence d’un travailleur ayant un trouble de la personnalité limite

 

Modes d’apprentissage

Classe virtuelle

  • Exposés
  • Discussions
  • Exercices

 

Peut être offert en présentiel (coût à déterminer)

Date

24 janvier 2019 de 13h à 16h

Aussi disponible sur demande.

Durée

3 heures

Coût

Membres : 129 $/participant

Non-membres : 215$/participant

Notre formatrice

Amandine Sierra, La Boussole

Amandine Sierra est intervenante psychosociale à La Boussole depuis 2013, responsable du programme de formation L’homme qui parlait aux autos, et formatrice. Elle détient un diplôme universitaire français en Sciences de l’Éducation et en enseignement. Elle a enseigné en France pendant huit (8) ans dans différents milieux, dont deux années en CLIS[1] pour jeunes présentant un handicap mental[2]. Résidant au Québec depuis plusieurs années, impliquée dans les réseaux communautaires depuis 2008 à Montréal puis à Québec (Comités de citoyens, organismes communautaires de quartier, ressource d’hébergement pour femmes), elle s’est réorientée en relation d’aide dans le milieu communautaire auprès des familles (Solidarité Sainte-Ursule – devenu par la suite Ressource Espace Famille- avec les ateliers Famille-Atout et le projet Femmes en marche) avant d’intégrer La Boussole.

[1] CLIS : Classe d’intégration scolaire pour jeunes présentant un handicap (mental, moteur, visuel ou auditif)

[2] Handicap mental: appellation française désignant la conséquence sociale d’une déficience intellectuelle (exemples : autisme, trisomie 21, X-fragile…). Définition proposée par l’Unapei (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales, et de leurs amis, France)

Pour obtenir des détails additionnels ou pour inscription, communiquez avec Laurie Morel au 418-872-7899 p.226 ou par courriel à l.morel@cqea.ca

La mutuelle de formation du CQEA est reconnue par la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) en vertu de la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main d’œuvre.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Start typing and press Enter to search